Public tenders for industrial in Guinea

Find all Industrial tenders in the world.
Finding business opportunities has never been easier.

Results for industrial. Make a new search!

Priv Sec Dev-Rehab & Agribusines PSRAD - P127209

Projetde Réhabilitation du Secteur privé et d?appui au Dév des Agro-Industries | Published March 10, 2015  -  Deadline March 24, 2015
cpvs

From auditing Funpi For The Years 2011, 2012, 2013 2014 E DA REPÚBLICA GUINÉ BISSAU MINISTÉRIO DA ECONOMIA E finanças Secretaria de Estado do Plano e Integração Regional SOLICITATION FOR EXPRESSIONS OF INTEREST Nº 04/2015 CONSULTANT (Society / Cabinet) GUINÉ-BISSAU : Projecto de Reabilitação do Sector Privado eApoio ao Desenvolvimento Agro-industrial (PRSPDA) Audit FUNPI for the years 2011, 2012, 2013 e2014 The Government of Guinea-Bissau has received a US $ 8.2 million of the Bank's credit mondialepour the Rehabilitation Project financing private sector and support for desAgro-Industries Development (PRSPDA) appuyerle inclusive development of the agro-industrial sector cashew and promote entrepreneurship in skins sectors of the economy. This second activity requires investigate surl'utilisation funds by FUNPI itself, as well as entities quiont benefited defonds. The audit should be completed in 10 weeks after all the hallmarks ducontrat. The Consultant must be an Audit Firm and Expertise Comptableindépendant having as usual occupation réviserles accounts, a member of a recognized accounting ordreprofessionnel company headquarters and having experience in senior financial enaudit Development Fund accounts. The expressiond'intérêt may include brochures, description of the performance of similar assignments, experience in similar theTerms, availability of appropriate skills among staff, etc ...). The applicant company will be selected in accordance with the procedures defined in lesDirectives: Selection and Employment of Consultants by World Bank Borrowers (current edition). The company / firm interested may obtain additional information including thewords references in the email address below: Rehabilitation Project Private Sector Development etd'appui Agro-Industries (PRSPDA) Rua Capitão Quinhones # 4 - Tel Bissau : (245) 5906858? (245) 6606858 E-mail: jajosuealmeida@gmail.com or gilbertobampoque@gmail.com Expressions of interest must be delivered to the address below no later le24 March 2015 at 12 noon GMT

Priv Sec Dev-Rehab & Agribusines PSRAD - P127209

Projet de Réhabilitation du Secteur Privé et d?appui au Dév des Agro-Industries | Published January 22, 2015  -  Deadline February 6, 2015
cpvs

Mapping The Past And Current Experience De L Agro Processing Of Cashew Nuts In Guinea Bissau From REPÚBLICA DAGUINÉ BISSAU MINISTÉRIO DA ECONOMIA E finanças Secretaria de Estado do Plano e IntegraçãoRegional SOLICITATION OF EXPRESSIONS OF INTEREST Nº 02/2015 COUNTRY: Guinea-Bissau NAME PROJECT: Sector Rehabilitation Project Private and support auDéveloppement Agro-Industries (PRSPDA) SERVICE CONSULTANT INDIVIDUAL Mapping current experiences etantérieures agro-processing cashews in Guinea-Bissau. Identifying Zonesd'intervention for agro-processing cashew at Community level, the World Bank recently approved a credit of $ 8.2 million for the government to laGuinée-Bissau (GGB) with the intention of running a project of private sector support for the rehabilitation and développementagro-industrial (PRSPDA) support the inclusive development of the agro-industrial sector and promote the cashew espritd'entrepreneuriat in other sectors of the economy. The PRSPDA seeking a consultant to (i) conduct a comprehensive review of expériencesantérieures agro-processing cashews in Guinea-Bissau by comparing with a limited number of cases in SAHARANAFRICA; and (ii) identify potential sites to develop a cluster of processing plants noixde cashew auniveau Community. Scope desTravaux In Phase 1, the consultant will review each case the various previous attempts (successful and unsuccessful) transformation of noixde Cashew in Guinea-Bissau. Leconsultant also prepare a list of up to 20 twenty to thirty 30 potential decajou walnut storage facilities. It is expected that the study be completed in 12 weeks after ducontrat signature. The consultant should have the following characteristics: Masters in economic sciences or other relevant field. ? Expertise in the processing industry of cashew SAHARANAFRICA (preferably in Guinea-Bissau). ? Business management knowledge etentrepreneuriat. ? Technical expertise benchmarking devaleur chains. ? Experience in industrial, economic and commercial pertinentespour the area of ​​cashew nuts, and in the regulations for the use of land. ? Knowledge of global industry trends, practices and degestion relevant entrepreneurial strategies in various segments of agribusiness. ? Knowledge of cooperatives in agribusiness. Good knowledge of English or French sontimportants. The expression of intérêtdoit include CV, cover letter and list of references. The consultant will be selected on the basis of the procedures provided in the Guidelines: Selection and Employment of Consultants by World Bank Borrowers (current edition) Interested consultants may obtain further information such as reference thewords (TDR) at below: Joshua Gomes Dealmeida Project Coordinator (PRSPDA) Guinea-Bissau Port (245) 5906858/660 6858 E-mail:. jajosuealmeida@gmail.com DC / gilbertobampoque@gmail.com identificationof Intervention areas for agro -treatment of cashew niveaucommunautaire ".

Priv Sec Rehab & Agribusines Dev-PSRAD - P127209

Projecto de Reabil. do Sector Privado e Apoio ao Desenv. Agro-indust. (PRSPDA) | Published February 8, 2016  -  Deadline March 11, 2016
cpvs

Audit Of The Financial Statements Of The Private Sector Rehabilitation And Agribusiness Development Project (prspda) For 2014, 2015, And 2016 REPÚBLICA DA GUINÉ-BISSAU MINISTÉRIO DA ECONOMIA E FINANÇAS Secretaria de Estado do Plano e Integração Regional REQUEST FOR EXPRESSIONS OF INTTEREST Nº02/2016 Consultant(Firm) GUINEA-BISSAU: Private SectorRehabilitation and Agribusiness Development Project (PRSPDA) Audit of the Financial Statements of thePrivate Sector Rehabilitationand Agribusiness Development Project (PRSPDA) for 2014, 2015, and2016 The World-Bank has approved a US$8.2 million credit to the Government of Guinea-Bissau (GoGB) intended to implement thePrivate Sector Rehabilitation and Agribusiness Development project (PRSPDA), to support the inclusive development of the cashewagribusiness sector and to promote entrepreneurship in other sectors of the economy. The PRSPDA is seeking a firm to perform the financial audit of the accounts of the Private Sector Rehabilitation and Agribusiness Development Project (PRSPDA), including to establish and express opinionabout the financial statements and its alignment with international accounting standards. The audit should not exceed 15 business days. The firm should be an independent audit firm with accounting expertise and with experience in reviewing financial accounts,being a member of a professional accounting Board in the country of residence, and having recognized experience in audits ofdevelopment projects. The team should include at least: (i) one Accountant graduated in the field with at least ten (10) years of experience,including five (5) years inaudits of projects financed by the World Bank or other development partners; (ii) one team member withat least a bachelor's degree in business administration, audit or accounting, and at least seven (7) yearsof experience, includingfive (5) years in audits of projects financed by the World Bank or other development partners. The expression of interest may include brochures, description of similar assignments, experience in similar conditions,availability of appropriateskills among staff, etc. They should have a version in Portuguese or French, which can be a translationof the original documents. The firm will be selected in accordance with the Guidelines for Procurement of ConsultingServices under IBRD Loans andIDA Credits & Grants by World Bank Borrowers. Interested firms can obtain more information including the Terms of Reference at the addressbelow. Projecto de Reabilitação do SectorPrivado e Apoio ao Desenvolvimento Agro-industrial(PRSPDA) Josué Gomes de Almeida - Coordenador doPRSPDA RUA  Capitão QuinhonesNª 4 junto da Fortaleza d'Amura -Bissau. Guiné-Bissau (+245) 96 660 6858 E-mail: jajosuealmeida@gmail.com cc/gilbertobampoque@gmail.com Expressions of interest must be submitted by Match 10, 2016, before 12h00 (local timeGMT).

Consultant international pour la formation des artisans et techniciens devant construire et installer des digesteurs à biogaz institutionnels ou industriels en Guinée

GUINEE - GUINEA | Published June 2, 2017  -  Deadline June 12, 2017
cpvs

La Guinée a bénéficié d’un financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour appuyer le Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts dans la mise en œuvre d’un projet de « Création d'un marché pour le développement et l'utilisation des ressources du biogaz en Guinée », pour une durée de quatre ans.L’objectif de ce projet est de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur d’utilisation de l'énergie par les ménages. Il mettra en place un marché fonctionnel et efficace pour la commercialisation généralisée et l'utilisation de la technologie du biogaz en Guinée à travers le développement de trois marchés.Le premier marché vise les digesteurs pour petites exploitations familiales (usage domestique). Il concerne principalement les ménages qui possèdent du bétail pour leur autoconsommation devant assurer l’alimentation interne du digesteur. Le deuxième marché concerne les digesteurs de grande taille pour des exploitations institutionnelles, commerciales et industrielles où il y a un besoin d’énergie et/ou d'électricité. Ce sont aussi essentiellement des auto-consommateurs, remplaçant les sources énergétiques actuelles par une alternative plus propre et moins chère dans leurs activités. Enfin, le troisième portera sur le marché local pour la fabrication et l'installation des digesteurs. Le projet mobiliserait des ressources financières importantes au cours de sa phase de mise en œuvre, qui, à son tour, devrait générer des avantages globaux directs de 161.100 tCO2, soit l’équivalent de 16,4 $ des fonds du FEM par tonne de CO2.Pour sa mise en œuvre, il est prévu d’installer 2 000 bio digesteurs familiaux et dix (10) institutionnels de grande taille. Ainsi après avoir doter les artisans et techniciens guinéens de nouvelles compétences nécessaires pour la construction et l’installation de bio digesteurs de type familial, le projet envisage de répondre à la demande d'installation de digesteurs à biogaz industriels ou institutionnels.C’est dans cette perspective que le PNUD cherche les services d’un consultant international pour appuyer le projet à renforcer les capacités des artisans/techniciens à la construction et l’installation digesteurs à biogaz de type industriel ou commercial (15 et 25m³).

SELECTION D’UNE STRUCTURE POUR L’ETUDE DE BASE DES MINERAUX DU DEVELOPPEMENT EN GUINEE

UNDP GUINEA - GUINEA | Published November 2, 2016  -  Deadline December 5, 2016
cpvs

Le Programme ACP-UE en Faveur des Minéraux du Développement est un programme triennal de renforcement de capacités d’un montant global de 13,1 million d’Euros qui vise à améliorer le profil et la gestion des Minéraux de Développement (minéraux industriels ; matériaux de construction ; pierres de taille, et pierres semi-précieuses). Le programme est une initiative du Groupe des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), financée par l’Union Européenne et le PNUD. La mise en œuvre est assurée par le PNUD. [1]L'exploitation des Minéraux du Développement a un impact considérable sur le développement durable, cependant, ces minéraux n'ont pas reçu à ce jour une attention proportionnelle à leur capacité à améliorer les moyens de subsistance et peu de programmes de développement se sont intéressés à ce sous-secteur minier. Souvent considérés à tort comme minéraux et matériaux à faible valeur en raison du faible rapport prix-masse et de leur faible cours sur les marchés des matières premières, les Minéraux du Développement constituent pourtant des intrants uniques pour le développement économique tel travers les infrastructures, l’industrie, la construction, l’agriculture etc. et ont donc le potentiel d'être d’une forte valeur en termes de développement national. [1] Le Programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement fait référence au Minéraux du Développement comme étant les minéraux et les matériaux ayant un fort potentiel de liens économiques dans la mesure où ils sont exploités essentiellement pour la consommation domestique. Les Minéraux du Développement comprennent : les minéraux industriels, les matériaux de construction, les pierres de taille et les pierres semi-précieuses. Les Minéraux industriels : Ce sont des substances de valeur économique, à l'exclusion des métaux, des minéraux combustibles et des pierres précieuses (i.e. la barytine, bentonite, les borates, carbonate de calcium, argiles, feldspath, granite, gypse, sable industriel, kaolin, silice, carbonate de sodium, talc, la wollastonite et la zéolite).Les Matériaux de construction : C’est une sous-catégorie de minéraux industriels parfois appelés \"pierres\" industrielle. Ce sont essentiellement des substances utilisées dans la construction des infrastructures, le logement et autres structures (i.e. gravier, calcaire (ciment), le sable de construction, la scorie, verre, céramique, briques).Les Pierres de taille : C’est une sous-catégorie de minéraux industriels et de matériaux de construction telles les rocks extraient aux fins de blocs ou plaques qui répondent aux spécifications de la taille à savoir la largeur, longueur et épaisseur et la forme. Ex. granit, marbre, ardoise, grès.Les Pierres semi-précieuses : Cristal minéral ou roches généralement taillée et polie pour faire des bijoux tels le quartz, l’améthyste, le grenat, l’aqua-marine, l’opale etc…. exceptés le diamant, le rubis, l’émeraude et le saphir qui sont des pierres précieuses.

Recrutement d'un(e) consultant(e) national pour l’établissement d'un état des lieux des structures de formation professionnel/ incubateur d'entreprises dans le cadre de la mise en œuvre du projet de développement économique en faveur des jeunes de l’axe C

UNDP GUINEE - GUINEA | Published April 20, 2018  -  Deadline May 4, 2018
cpvs

2.1. CONTEXTE2.1.1. L’EMPLOI DES JEUNES ET LA FORMATION PROFESSIONNELLELa Guinée se caractérise par une population relativement jeune ; plus de 74 % de la population guinéenne est âgée de moins de 35 ans et en croissance rapide, elle s’accroît au rythme annuel de 3,2 %. Aujourd’hui, 9 personnes sur 10 sont sur le marché de l’emploi sans aucune formation et seulement et 7% de la population active a un diplôme de l’enseignement technique.Le taux d’inactivité en Guinée est estimé à près de 40%, dont près de 63% ont entre 15 et 24 ans. Certaines entreprises privées, ayant de grands projets d’investissement, prévoient d’«importer» de la main d’œuvre (sociétés minières et hôtels notamment).Les enjeux d’une meilleure adéquation formation-emploi sont donc très importants, le taux d’insertion pour les sortants de l’enseignement technique est de seulement 52,3% (à peine supérieur à celui de l’enseignement général universitaire). Seulement 22% des diplômés de l’enseignement technique de la tranche d’âge 15-24 ans, sont occupés (à 90% dans le secteur informel).La création d’emplois pour absorber une partie des arrivées annuelles de ces jeunes sur le marché du travail est donc une priorité pour le gouvernement. La formation professionnelle est un des leviers qui permettra de valoriser le « capital humain » afin de lui faire bénéficier des fruits de la croissance. 2.I.2. LE DISPOSITIF DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN GUINEE Outre la gestion des centres de formation à travers la Direction Nationale de la Formation Professionnelle et Technique (DNFPT), le METFPET dispose de 4 autres directions nationales (Emploi, Apprentissage et Formation Post Primaire et Secondaire, Enseignement Privé et Formation et perfectionnement des personnels enseignants). De même quatre EPA sont sous la tutelle du METFPET : (i) l'Office National de la Formation et du Perfectionnement Professionnel (ONFPP) ; (ii) l’Agence guinéenne pour la promotion de l’Emploi (AGUIPE); (iii) le Centre National de Perfectionnement à la Gestion (CNPG) qui forme en gestion essentiellement les agents de la fonction publique et (iv) l’Ecole Normale des Professeurs de l’Enseignement Technique et Professionnel (ENPETP).Les faiblesses du dispositif de formation professionnelle identifiées dans le secteur public peuvent se résumer ainsi : des infrastructures vétustes et insuffisantes ; des programmes de formation pour certains qui datent de 1985 , un corps d’enseignants vieillissant (la moitié des formateurs devant partir à la retraite d’ici 5 ans), caractérisé par une qualification en décalage par rapport au contexte industriel, agricole et artisanal actuel qu’ils connaissent mal et un recyclage presque inexistant. Dans ces conditions de dénuement important, les établissements assurent essentiellement un enseignement théorique et les compétences des élèves sortants ne répondent pas nécessairement aux exigences des employeurs qui doivent parfois soumettre les futurs employés à un programme de perfectionnementL’émergences des structures de formations à caractère privé offre une alternative aux jeunes non scolarisés ou déscolarisés et parfois diplômés pour l’acquisition d’une qualification leur permettant d’accéder à un emploi. Généralement de courtes durées, les formations dispensées dans ces structures permettent aux jeunes d’avoir un métier et de l’exercer dans les domaines de la manufacture, NTIC ou management pour leur autonomisation. Les formations sont de types apprentissage, formations qualifiantes, formations entrepreneuriales avec à la clé des futurs employés, indépendants ou entrepreneurs.2.I.3. LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ET L’APPRENTISSAGE.La tendance actuelle est de développer une nouvelle stratégie qui généralise l’approche par les compétences, une meilleure adéquation emploi/formation, une démarche participative et le développement de partenariats avec le secteur privé afin d’améliorer l’adéquation aux besoins des entreprises et de les associer au financement des formations.Dans le cadre du Programme National d’Insertion des Jeunes (PNISEJ), et du Programme Entreprenariat féminin et Autonomisation des Femmes (PEFAG), le Cluster « Transformation Economique & Développement Durable du Capital Naturel » développe des projets et programmes destinés à renforcer l’OFFRE EN EMPLOYABILITE et la DEMANDE DANS DE NOUVEAUX BASSINS D’EMPLOIS via la diversification des opportunités économiques en Guinée. Le PNUD à travers le Programme d'appui à l'intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), sur la base des demandes/ besoins et/ou opportunités d’emploi en lien avec les potentialités économiques de la zone du projet, souhaite mettre l’accent sur l’amélioration de l’offre de formation à travers le développement de cursus professionnalisant de courte durée. Il entend développer des partenariats avec le secteur privé et en particulier les structures de formations publiques et privées pour renforcer le devenir professionnel de 2 400 jeunes, femmes, PVH et migrants de retour dans trois profils types : les futurs employés, futurs indépendants et futurs entrepreneurs.Financé par le Fonds Fiduciaire d'Urgence Union Européenne, le programme INTEGRA (2018-2022) contribue à la prévention et à la limitation de la migration irrégulière en soutenant le développement économique inclusif de la Guinée pour favoriser l'insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour. La contribution du PNUD avec la Coopération technique Belge (ENABEL) porte sur « le développement économique de l’axe Conakry – Labé ». Cette composante du programme INTEGRA propose un parcours d’intégration des jeunes via les travaux HIMO (chantier école). Elle met l’accent sur l’employabilité, l’entreprenariat et les CVC à travers des programmes de formations professionnelles et d’accompagnement visant à favoriser l’insertion des jeunes et à fournir une main d’œuvre qualifiée dans des secteurs porteurs de croissance en Guinée.La présente consultation a pour but de faire une cartographie des structures publiques, mixtes et privés intervenant dans le cadre de la formation professionnalisante. Elle devra ressortir, par structure identifiée, les domaines de compétences, la stratégie utilisée, les forces et faiblesses pour proposer un programme de renforcement de leur capacité selon l’approche par compétence en vue de répondre aux besoins de formations et d’apprentissage de courtes durées pour le public cible sur l’axe Conakry-Kindia-Mamou-Labé.MODALITES DE SOUMISSION:Les dossiers de candidatures (offres techniques et financières) doivent être envoyés sous pli fermé :A l’adresse de : Directeur Pays Adjoint/OpérationsPNUD Guinée - Maison Commune – Coléah Corniche Sud, Rue M002BP 222 Conakry, Commune de Matam - Rép de GuinéeOu par e-mail :A: ic.offres.gn@undp.org Date limite de dépôt des dossiers : 04/05/2018VOIR TDR EN ANNEXE
  • 1