Call +44 800 9755 164

Public tenders for industrial in Toulouse France

Find all Industrial tenders in the world.
Finding business opportunities has never been easier.

Results for industrial. Make a new search!

Telescopes

Centre national d'études spatiales (CNES) | Published January 31, 2017  -  Deadline March 7, 2017
cpvs
38635000, 38636000

Le Centre Spatial Guyanais (CNES/CSG) a délégué à la Sous-Direction Développements Sol du CNES (CNES/DLA/SDS) la maîtrise d'œuvre pour le renouvellement du Cinétélescope de l'Ile Royale.

Courant du premier trimestre 2017, le CNES émettra une PCN (Procédure Concurrentielle avec Négociation) destinée à choisir le maître d'œuvre industriel qui aura à charge l'étude, le développement, la fourniture, l'installation, la qualification du système CINETELESCOPE, ainsi que la formation des équipes d'exploitation.

Cette procédure se déroulera donc en deux phases:

— une phase d'appel à candidature (objet du présent avis), permettant de présélectionner les candidats pour la deuxième phase,

— une phase de consultation, lors de laquelle le dossier de consultation sera envoyé aux candidats présélectionnés.

Une visite site sera proposée aux candidats présélectionnés durant la phase de consultation afin de mieux appréhender le contexte particulier des îles du Salut.

Le cinétélescope CONTRAVES K400 implanté sur le site de l'Ile Royale est le moyen le plus performant au CSG pour visualiser et filmer tous les évènements pouvant survenir pendant la phase de vol d'un lanceur jusqu'à sa perte de visibilité:

— Séparation du 1er étage ou des propulseurs (les EAP sur Ariane 5, le 1er étage ou Blocks B,V,G,D pour Soyuz, P80 pour Vega),

— Séparation coiffe dans des cas exceptionnels,

— Toutes éventuelles anomalies.

L'affaire de renouvellement du cinétélescope de l'Ile Royale est découpée en 2 phases.

Phase 1-Téléopérabilité depuis Jupiter 2 du cinétélescope actuel:

o Nouveau dôme équipé d'un shutter motorisé pour protéger le cinétélescope en cas de pluie,

o Télégestion à distance des anciens et nouveaux matériels depuis le CDPI à Jupiter 2.

Phase 2-Nouveau cinétélescope comprenant:

o Nouvelle tourelle mobile adaptée à la mission d'observation d'une cible en poursuite zénithale et asservie sur le signal de Désignation d'Objectif (DO) du Système de Localisation et de Trajectographie du CSG,

o Nouveau système optique (Télescope et zoom motorisé) réutilisant le senseur existant: la caméra PHANTOM CNR V640.

Pour ces 2 phases, les prestations demandées sont les suivantes:

— Management du projet, conformément aux spécifications applicables,

— Visite site pour recueillir les informations nécessaires aux études, à la préparation et à la réalisation des travaux,

— Etude, développement et fourniture du système CINETELESCOPE,

— Intégration, validation et recette usine complète de l'ensemble. Pour cette recette, le CNES mettra à disposition de l'industriel un PC DO, avec son manuel d'utilisation lors de la PHASE 1 et une camera PHANTOM CNR V640 lors de la phase n°2. L'industriel fournira et exploitera tout autre moyen en interface permettant de valider l'ensemble des exigences en usine (Temps TU, énergie, simulateurs des équipements de télégestion, etc.) selon les interfaces spécifiées,

— Transport par voie terrestre et maritime des équipements de télégestion pris en charge par le titulaire depuis ses locaux jusqu'au bâtiment Jupiter 2 — Régie Vidéo au Centre Technique au CSG,

— Transport par voie terrestre et maritime puis par hélicoptère du cinétélescope pris en charge par le titulaire depuis ses locaux jusqu'au site bâtiment Cinéthéodlite sur le site de l'Ile Royale au large des côtes de Kourou,

— Installation, recette site et qualification technique de l'ensemble,

— Validation des fournitures en interface avec les équipements,

— Optionnellement, le futur Contractant pourra être sollicité pour un support technique sur place lors de la Qualification Opérationnelle et éventuellement lors du premier ou des premiers lancements.

L'attention des entreprises est attirée sur le fait que le CNES est tenu d'assurer un retour industriel européen non français compte tenu de la participation des États-membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède et Suisse) de l'agence spatiale européenne(ESA) au financement des activités objet du présent dossier de mise en concurrence.

Il est demandé aux candidats de proposer leur meilleure offre tout en garantissant une distribution de retour géographique le plus possible conforme aux exigences exprimées comme suit:

Groupe, pays du groupe, exigences de retour géographique par groupe min [%] et max [%]:

Groupe A — Allemagne, Espagne, France, Italie: min (%) 0; max (%) 20.

Groupe B — Autriche, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni: min (%) 30; max (%) 60.

Groupe C — Danemark, Finlande, Irlande, Norvège, Suède: min (%) 10; max (%) 20.

Groupe D — Tous les autres: min (%) 0; max (%) 10.

Ce retour géographique est un des critères d'appréciation des offres, avec les critères administratifs, management, techniques et coût.

  • 1